Le stagiaire tyrannique

Définition

Le Stagiaire Tyrannique est ce stagiaire qui a une telle confiance en lui que tu perds tous tes moyens à son contact. Au lieu de profiter d’un ascendant confortable, tu te retrouves à le craindre et à faire le boulot à sa place de peur qu’il ne se plaigne.
Bref, tu es comme un con, coincé avec ce stagiaire qui t’impressionne plus que ton boss, à trimer par derrière pour ne pas le “provoquer”. Mais comment en es-tu arrivé là ?

Comportement

Le Stagiaire Tyrannique sait y faire pour endormir sa proie, à savoir toi, au moment de l’entretien que tu lui fais passer.
À la recherche du parfait petit serviteur docile, prêt à récupérer toutes les tâches relou que tu te coltines à longueur de journée, tu te laisses amadouer par le Stagiaire Tyrannique au premier contact. En effet ce dernier, lors de l’entretien, passe instantanément pour un doux agneau innocent, que la soif d’apprendre semble rendre dispo à effectuer les moindres travaux inintéressants.
Cette première impression, le Stagiaire Tyrannique te la donnera à grands renforts de sourires mielleux, petite voix peu assurée, et rougissements de soi-disant gêne. À la fin du rendez-vous, tu es conquis : tu as trouvé le parfait stagiaire gentil, soumis, et respectueux de ton autorité, que tu penses naturelle.

Évolution

Mais voilà, une fois intégré à l’entreprise, le Stagiaire Tyrannique dévoile lentement mais sûrement sa face cachée, consistant à prendre l’ascendant sur toi pour mieux t’asservir.
Cela commence discrètement par des petits refus anodins mais fermes face à ton autorité en fait hésitante. Par exemple, le Stagiaire Tyrannique te dira qu’il n’a pas le temps de faire ce que tu lui demandes prétendant être trop “occupé”, repoussera ton explication d’un projet à plus tard car c’est l’heure du déjeuner, ou décalera ta demande de réunion car il n’a pas fini de boire son café.
Ces petites démonstrations d’aplomb te surprendront tellement, toi qui t’es coltiné nombre de stages durant lesquels tu jouais le rôle du larbin de service, n’osant pas une seule seconde défier des personnes qui étaient pourtant à peine plus âgées que toi, que tu te plieras à ces exigences surprenantes, démuni par tant d’assurance. Sache qu’à ce moment précis, il est déjà trop tard :  le piège commence à se refermer sur toi.

Communication

Dorénavant, le Stagiaire Tyrannique a donc parfaitement cerné la chiffe molle que tu es, et va s’évertuer à exploiter sans ménagement ce filon pour définitivement prendre le dessus sur toi. Les signes de rébellion vont désormais s’accentuer et le ton va devenir de plus en plus ferme à l’égard de tes demandes en tout genre.
Ainsi, la majorité des tâches que tu lui confieras seront refusées par ce génie de la manipulation qui emploiera des excuses toujours plus osées. En effet, le Stagiaire Tyranniques passera la seconde en terme de rejet de ton autorité : tu lui demandes de boucler un projet, il te répond que ce sera plus rapide si tu le fais toi-même, ou bien que ce dossier ne fait pas partie de ses priorités ou, encore pire, que cela n’appartient pas à son domaine de compétences.

Rapport aux autres

Le Stagiaire Tyrannique est maintenant en position de force, filtrant les dossiers qui l’intéressent ou non et surtout, te mettant dans la position du dominé, à savoir celui qui se récupère toutes les tâches relou et ingrates.
En d’autres termes, tu te retrouves dans la peau d’un stagiaire lambda, ce qui fait de toi une sorte d’arroseur arrosé. Et ce qui est magique, c’est que le Stagiaire Tyrannique a cet effet sur toutes les personnes travaillant à son contact et impose ainsi le respect, tout en inspirant la crainte, y compris à ton boss, celui-là même qui te traite comme une sous-merde depuis des mois.

Durée de vie

Comme tous les despotes, à force de pousser le bouchon, le Stagiaire Tyrannique finira par créer, à ses dépens, des groupuscules secrets dont les membres seront prêts à tout pour le détrôner et reprendre le pouvoir. Mais ayant bien trop peur de lui, ces derniers mèneront ce combat en sous-marin, à grands renforts de rendez-vous en scréd’ avec les RH et autres provocations d’insolence par mail pour créer un dossier compromettant à son sujet.
À cause du Stagiaire Tyrannique, tu te retrouveras en plus à faire des réflexions de vieux con avant l’heure, t’entendant dire que de ton temps, quand tu étais stagiaire, tu avais un respect sans bornes pour les gens pour lesquels tu bossais et n’aurais jamais remis en question leur autorité quand bien même ta seule tâche était de faire des cafés ou des photocopies. Et, à ce moment précis, l’espace d’un court instant, tu auras un regain d’admiration pour le Stagiaire Tyrannique qui aura eu le mérite, lui, de ne pas se cantonner au rôle du larbin de service…

Et toi, as-tu déjà eu affaire au Stagiaire Tyrannique ?

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à Latte sans Sucre et sois informé de chaque nouveau post !

1 Comment
  • Foils Agence Web
    janvier 24, 2015

    Très bonne description de ces stagiaires tyranniques et très bonne analyse de leur ascension!

    Ma question : qui les a doté d’un tel charisme!! Quelle fée s’est penchée sur leur berceau? Et pourquoi n’a telle pas faire de même sur le notre??

    Les millenials, en plus de naître avec des appareils électroniques dans les mains, auraient-ils évolués et auraient-ils gagné en confiance, celle qui nous manque à nous?

    Des pistes de réflexions sont encore à explorer…

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *