Le Cool, ce Collègue « Branché »

Définition

Le Cool, dans une entreprise, est ce collègue qui se remarque par sa branchitude et qui, malgré sa sympathie apparente, semble être sur terre pour te faire systématiquement sentir comme le dernier des ringards has-been à son contact.

Description

Le Cool se repère par ses tenues trendy auxquelles tu n’adhères pas (trop avant-gardistes) mais que tu porteras dans un an, une fois qu’elles seront passées du branché au mainstream.
Le Cool utilise également un langage très “actuel” avec plein de termes que tu fais semblant de comprendre parce que toi aussi tu aimerais être cool.
Enfin, le Cool n’est jamais bien vieux, disons dans la tranche 25-35 ans, même si cela n’est pas une fatalité. Tu peux aussi trouver bon nombre de collègues branchés au-delà de cette limite d’âge, que nous appellerons injustement les “vieux cool”, concept parent de celui du “vieux beau” mais en branchitude.

Rapport aux autres

Le Cool est sympathique avec tout le monde parce que la mode est à la tolérance et l’amour de tous, aux diables les apparences ! (soit-disant…) Ceci-dit, tu te rendras vite compte que si tu n’es pas toi-même un peu branché, tu as très peu de chance d’être un collègue privilégié du cool, en mode pots après le bureau et concerts du jeudi soir.
Le collègue branché est, soit-dit en passant, gentil avec tout le monde car, malgré le détachement revendiqué qu’il porte à son apparence, il a besoin de sentir l’admiration et l’envie qui pointent dans tes yeux à son contact. Et oui, car sans collègues ringards qui le mettent sur un piédestal, le collègue cool ne peut exister…

Caractéristique

Le Cool se démarque par des petits rituels spécifiques qui le feront instantanément sortir du lot des collègues lambdas. Ainsi, le café au bureau dégeu de la machine, très peu pour lui : non non non, le collègue branché s’abreuve uniquement de mixtures signées Starbucks, dont il exhibe fièrement le gobelet logoté sur son bureau du matin au soir.
De plus, en cas de coup de mou intempestif, c’est vers un bon Coca que se tournera le Cool, et sûrement vers pas le café court sans sucre ringard dont tu t’abreuves trois fois par jour.

Comportement

Le Cool aime faire son entrée tous les matins dans l’open space avec un gros casque, style DJ en plein mix, sur les oreilles, tout en bougeant la tête au rythme du son, comme s’il kiffait un max ce qu’il était en train d’écouter.
Si ce n’est pas contraire à l’état d’esprit de l’entreprise, il arborera ce casque à longueur de journée tout en bossant, sur les oreilles ou en astucieux système de tour de cou ou, pire, en mode que sur un oreille à la David Guetta en plein set, pour pouvoir en même temps écouter quand on lui parle.
Et, si tu lui demandes sur quel son il bosse, tu n’en auras bien sûr jamais entendu parler : comme pour les fringues, attends un an que ça finisse par passer sur toutes les radios et que tu deviennes fan en bon mouton que tu es…

Communication

Le Cool a cette capacité à tutoyer tout le monde, quel que soit le niveau de hiérarchie, comme si la décontraction en terme de communication coulait dans ses veines.
Ainsi, il est extrêmement à l’aise relationnellement parlant et fera donc rapidement et facilement des blagues en tapant dans le dos de votre boss commun, qu’il appelle par son surnom, tandis que tu le vouvoies en l’appelant monsieur et en rougissant en sa présence. Énervant.

Caractère

Mis à part le fait qu’il se plaît donc secrètement à te faire sentir comme une merde ringarde plusieurs fois par jour, le Cool peut être de plutôt bonne compagnie.
Méfiance cependant car ce collègue à l’apparente décontraction n’est pas forcément là pour enfiler des perles et peut aisément se servir de sa branchitude comme étendard pour se mettre en avant et endormir ta vigilance. Cool, mais pas con en somme…

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.
4 Comments
  • Laurence
    février 17, 2015

    Magique ! Tellement bien vu ! Tellement insupportable mais tellement COOL !
    Quand je serai grande, je serai cool 🙂

  • Xavier-Bender
    février 17, 2015

    De mieux en mieux! Cool!

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *