En as-tu marre de ton job ?

Dans quelle(s) oie(s) te reconnais-tu ?

L’oie agressive

Tu témoignes de l’agressivité, d’un regard menaçant, à chaque personne venant déranger ta quiétude, dans le simple et unique but de la dissuader.

L’oie blasée

Tu fais continuellement la gueule et pousse, toute la journée durant, de longs soupirs d’ennui.

L’oie molle

Tu es constamment vautré, yeux mi-clos et regard éteint, tout en mâchant nonchalamment ton chewing-gum, de manière bovine et sonore.

L’oie mauvais esprit

Tu râles perpétuellement et parviens à pourrir l’ambiance de tout l’open space en un temps record avec ta négativité.

L’oie associable

Tu as continuellement l’air exaspéré et lèves les yeux au ciel dès que quelqu’un prend la parole en ta présence.


Entre 0 et 3 oies

Rassure-toi, tu as encore un peu de marge avant d’être diagnostiqué «gavé par ton taf». Tu te contentes pour l’instant de détester ton insupportable collègue, au même poste depuis des années et atteint de gavage sévère, qui déverse sur toi son aigreur au quotidien.

4 oies et +

Détesté de tous tellement tu en as marre de ton job, tu n’as d’autre choix que de te bouger pour changer de boulot au plus vite, si tu espères retrouver un peu de chaleur humaine.
Cependant, si tu manages une équipe, sembler perpétuellement gavé peut être un excellent moyen pour pressuriser tes collaborateurs qui auront l’impression de ne jamais te satisfaire et chercheront ainsi toujours à améliorer leurs performances, dans un stress perpétuel…

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.
0 Comments

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *