DIY : oublié de mettre du déo au bureau

Ce matin, sur le chemin du bureau, tu te sens serein.
Tu laisses divaguer tes pensées quand soudain, tu as une révélation cruelle. En refaisant ton rituel matinal dans ta tête, tu t’aperçois que, pauvre de toi, tu as zappé une étape cruciale : tu as oublié de mettre du déo !
Tu te mets instantanément à suer à grosses gouttes. L’idée même d’être ce collègue réputé pour ses odeurs corporelles te plonge en situation sauna. Tu deviens rougeaud et l’on pourrait essorer ton haut tellement tu as chaud.
Histoire de corser la situation, pour diverses raison, tu es dans l‘incapacité totale de faire un détour supérette / achat de déo avant d’aller bosser.
Il est donc temps d’aborder un nouveau Do It Yourself sur le thème de «l’alerte déo».

Matériel nécessaire

Justement, tu n’as PAS le matériel nécessaire, à savoir un foutu déo !

Étape détective

détective-sac-sport-bureau2 DIY : oublié de mettre du déo au bureau

À ton arrivée au bureau, la situation sauna s’intensifie et il devient urgent de régler ton problème. Pour couronner le tout, ton cher voisin d’open space décide de couper la clim prétextant un froid glacial : c’est l’impasse.
Effrayé à l’idée de faire tout le plateau en balançant honteusement à chaque collègue croisé un «t’as pas du déo ?», tu décides de cibler tes recherches.Tu te lances donc dans un tour des bureaux, regard à l’affût, pour détecter les éventuels sacs de sport enfouis aux pieds de tes collègues. Car à priori, qui dit sac de sport, dit produits d’hygiène corporelle et à coup sûr : déo !
Te voilà donc à gratter l’amitié à tous les abonnés Club Med Gym du bureau. Si tu es chanceux, tu te retrouveras, semi-victorieux, à t’asperger aux toilettes d’un déo bon marché senteur «vanille des îles», généreusement prêté par une gentille stagiaire.

Étape toilette de chat

toilette-chat-svon-bureau DIY : oublié de mettre du déo au bureau

Dans un éclair de lucidité, que nous pourrions par ailleurs qualifier de foireux, tu mets au point un stratagème de boyscout pour tenir sans déo jusqu’au déjeuner. Ton plan consiste à aller purement et simplement te laver les aisselles toutes les heures aux toilettes, jusqu’à ce que tu sois en mesure de régulariser la situation.
Cette idée est mauvaise à bien des niveaux. En effet, le risque de te faire ridiculement surprendre, torse-poil en train de t’asperger les dessous-de-bras au robinet, par un ou plusieurs de tes collègues, te vaudra une réputation de chelou assurée.
De plus, tu te laisseras à coup sûr dépasser par la mousse émise par le savon bas de gamme des toilettes du bureau. S’en suivront donc des tentatives désespérées de suppression de la substance aqueuse à l’aide de l’essuie-mains à disposition. Papier réputé pour littéralement se désintégrer au contact de la peau mouillée (il faudra d’ailleurs un jour expliquer ce mystère).
Tu ressortiras donc de cette expérience les aisselles poisseuses de savon non rincé, avec supplément bouloches d’essuie-tout collées à la peau : fumeux.

Étape manchot

manchot-pingouin-bureau DIY : oublié de mettre du déo au bureau

Tu te dis que le meilleur moyen de maîtriser une quelconque odeur est de la canaliser.
Tu entreprends donc de passer ta matinée sans décoller les bras du haut du corps. Cette décision, grotesque, te donnera l’allure injustifiable d’un pingouin coincé du cul .
De plus, sache que la macération engendrée par cette posture discutable risque d’être irrécupérable, déo ou pas…

Étape slow motion

slow-motion-escargot-bureau2 DIY : oublié de mettre du déo au bureau

Afin d’éviter tout surmenage physique pouvant entraîner une quelconque sudation, tu entreprends de vivre ta matinée au ralenti.
Te voilà donc rendu à économiser le moindre mouvement. Cette attitude ne manquera pas, sache-le, de tendre un maximum tes collègues de bureau. En effet, tu arriveras à la bourre en réunion, mettras 3 plombes à décrocher ton tél ou encore à répondre à un mail pour cause de gestes au ralenti.
Il te faudra alors résister intérieurement à la pression de ton entourage bureautique, qui sera ouvertement exaspéré par ta mollesse sans égal.

Étape parfumerie

parfumerie-parfum-bureau1 DIY : oublié de mettre du déo au bureau

Attention, mauvaise idée !
En fouillant dans tes affaires, tu réalises que si aucun déo ne s’y trouve, s’y cache cependant une miniature de ton parfum favori. Te viens alors l’idée de génie de t’en asperger les aisselles.
Seulement voilà, ton astuce ne fera malheureusement que couvrir d’éventuelles odeurs, le parfum n’aidant en rien à contenir une quelconque sudation. De plus, ta peur de sentir te poussera très sûrement à mettre le paquet sur les quantités.
Ainsi, en plus de cocotter sévère, tu risques d’être le créateur hasardeux d’une subtile essence de transpiration aux accents de parfum haut-de-gamme : choix discutable.

Étape panique intégrale

panique-feu-flammes-bureau DIY : oublié de mettre du déo au bureau

L’idée même de sentir la transpiration te rend malade. Tu regrettes maintenant amèrement de t’être si souvent foutu de la gueule de ton collègue Patrice, identifiable à son odeur sans pareil.
Dans ton tourment, tu en oublies tout sens commun et te retrouves incapable de gérer la situation. Les bouffées de chaleur provoquées par ton désarroi te mettent au bord du malaise.
Ton boss, paniqué par ton état général, te priera de rentrer chez toi et de consulter un médecin au plus vite.

Résultat final

Suite à cette énumération de techniques ne proposant aucune alternative idéale, le conseil ultime de ce DIY serait donc de toujours avoir un déo de secours dans le tiroir de ton bureau.
Avant de nous quitter, livre-nous tes astuces perso quand tu as toi aussi oublié de mettre du déo au bureau !

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.

!

4 Comments
  • Julia
    mars 23, 2015

    Je fais demi-tour, quitte à arriver en retard ahah !

  • Laurence
    avril 1, 2015

    Merci Latte sans sucre, j’ai tellement ri !!
    Situation ingérable ! J’ai pour ma part, adopté le déo de secours dans le sac à main depuis, l’été dernier, pendant lequel il faisait tellement chaud que j’ai eu quelques ratés. Par contre, bien le déo de secours mais ne pas oublier les lingettes type lingettes BB pour se nettoyer les aisselles avant de se remettre du déo, ben oui !!!!! Parceque se rincer/laver les aisselles aux WC, inenvisageable. Et j’irai plus loin en conseillant le mini paquet de lingettes mains et visage BB (pour éviter de blinder son sac à main) Autre solution hyper pratique : les lingettes déodorantes. Alors objet difficile à trouver dans le commerce. j’en ai pour ma part trouvé un jour à Auchan… et là c’est magique, ça rempli la mission de lingette nettoyante, rafraichissante ET de déo, qui plus est super efficace. Bon shopping 😉

    • Latte sans Sucre
      avril 14, 2015

      Très bon point, Laurence merci pour l’astuce ! En effet, simplement recouvrir une odeur nauséabonde de déo, équivaut à peu près à se parfumer les aisselles avec du Shalimar : mauvaise idée ! 😉

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *