Insulter son boss sans risquer son poste

Concept

Le Fuck Mental consiste à insulter son boss, dans sa tête,  tout en souriant bêtement pour ne pas éveiller ses soupçons.

Matériel nécessaire

Un de tes supérieurs te menant la vie dure, et à qui il est totalement impossible, bien sûr, de balancer ses quatre vérités à la gueule.

Étape gastro

Déjà bien connue de tous et parfaite pour débuter le Fuck Mental : imagine ton interlocuteur en grosses difficultés digestives et n’omets aucun détail gênant/honteux lors de ta mise en scène cérébrale. Plus tu le mettras dans une situation de tourista aiguë et galère, plus ta satisfaction sera grande.

Étape zoo

Compare ton boss à un animal ridicule et peu flatteur. Là, le champ des possibles s’offre à toi et tu peux laisser libre cours à ton imagination, allant du caniche mal toiletté, au chameau débile, en passant par l’asticot rigolo : un Fuck Mental ludique et jouissif ! (s’applique très bien également à certains collègues)

Étape Gilles de la Tourette

Fuck Mental consistant à enchaîner les insultes ultra-grossières sans logique ni retenue : idéal pour te défouler. Si tu as besoin de plus de précisions sur cette étape, une recherche Youtube « Confessions Intimes » devrait rapidement t’aider à y voir plus clair sur les techniques à adopter…

Étape dentaire

Réu d’après déj’ : ton interlocuteur a un gros bout de salade coincé dans les dents. SURTOUT, ne dis rien, et espère en secret qu’il va se le coltiner jusqu’au soir, où il réalisera, honteusement, qu’il a fait péter le sourire Colgate tout l’après-m’, en se croyant irrésistible. « Mouahahaha » (rire machiavélique du Fuck Mentaliste). Cette technique marche aussi très bien pour les coquetteries dans le nez, bien que se pose ici la question de « oserais-tu le dire à ton manager, même si tu l’appréciais », et les braguettes ouvertes.

Étape perso

Mais la meilleure méthode reste encore la tienne, car avec un peu d’imagination : TOUT EST POSSIBLE. Donc dis-moi, TOI, quel Fuck Mentaliste es-tu ?

Résultat final

Tu as maintenant les armes nécessaires pour pratiquer le Fuck Mental au boulot, en toute impunité. Tu deviendras vite accro à cette pratique te permettant d’évacuer tes tensions bureautiques en ayant le sentiment d’être un gros rebel mais sans JAMAIS mettre ton poste en danger.

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.
8 Comments
  • bulle
    octobre 16, 2014

    Sans me vanter, je pense que j’ai réussi ma soutenance de fuck mentaleuse avec félicitations du jury, j’ai même dépassé le mental et j’en suis à fuck-ne-te-mets-pas-au-travers-de-ma-route-si-tu-ne-veux-pas-entendre-des-mots-grossiers ….

  • Camille
    octobre 16, 2014

    Il faut préciser que le Fuck Mental est transposable à l’infini… je m’y mets tout de suite! Merci pour les techniques, je sens que je vais devenir fuck mentaliste abusive…

  • Vanessa
    octobre 17, 2014

    Mon truc en plus : je mets la main dans mon sac / ma poche / mon tiroir (ce que j’ai a portee de main) en faisant mine de chercher un truc et j’y leve frenetiquement mon majeur. Oui, je sais, c’est pas tres beau… Mais c’est un + non negligeable !

  • Mc
    octobre 17, 2014

    La créativité est la meilleur rébellion !

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *