Petites phrases qui font plaisir au bureau

Concept

Au bureau, les Petites Phrases qui fait Plaisir, ce sont ces réflexions balancées par vos collègues l’air de rien mais qui sont en fait absolument insupportables. Je te conseille donc vivement d’employer les Petites Phrases qui font Plaisir envers tes compagnons de bureau que tu souhaites titiller insidieusement, car si tu les balances gratos tu vas vite passer pour le relou de service.

Matériel nécessaire

Un collègue donc, et une Petite Phrase qui fait Plaisir de ton choix, dont tu vas découvrir les fonctionnements ci-dessous.

Étape N°1

«T’as l’air crevé !». Éventuellement suivi d’un «t’as pas bien dormi ??» , «t’es malade ?» ou autre complément du genre. Cette Petite Phrase est particulièrement irritante pour le collègue qui la reçoit sachant qu’elle est une fois sur deux balancée à quelqu’un qui a très bien dormi et n’était pas particulièrement mécontent de sa gueule en arrivant au bureau. Suite à ça, il réalisera amèrement qu’il a visiblement une face de raie ce matin !…

Étape N°2

«J’ai besoin de ce dossier ASAP» ou autre «c’est pour hier ». Particulièrement affectionné du collègue Overbooké, ce genre de Petite Phrase est extrêmement agaçant à s’entendre dire. Non seulement parce que ce n’est pas constructif une seule seconde, « ASAP » ou « pour hier » n’étant basés sur aucun espace temps réel, mais aussi parce que ça a ce don de foutre une pression ridicule et insupportable.

Étape N°3

«Il est marrant ton pull» (ou ton manteau, ou ta veste, etc….). C’est fou comme le terme «marrant», dans cette Petite Phrase, ne prête pas à une bonne interprétation ! Qu’est-ce que ça veut dire «marrant» ? Qu’un clown pourrait porter le même, que tu es comique dedans, qu’un tel truc ça ne devrait pas exister ? Bref, la bonne petite réplique vestimentaire qui picote entre collègues…

Étape N°4

«Ben dis donc, t’as l’air de bonne humeur aujourd’hui ! ». De prime abord, cette Petite Phrase semble sympa, mais quand tu y réfléchis de plus près est-ce que ton collègue n’est pas en train de te dire que tu es d’une insupportable humeur de chien tous les autres jours ?? On est donc ici dans de la gentillesse fourbe, sorte de critique masquée : détestable !…

Étape N°5

«T’es hyper bien sapé, tu sors ce soir? ». Un peu le même principe que la Petite Phrase précédente : ton collègue n’est-il pas en train de te dire que t’es fagoté comme un sac poubelle le reste du temps ?!

Étape N°6

«Sympa ta veste, on dirait Columbo». La comparaison d’un collègue à des personnage célèbres, d’une manière générale, est la petite phrase irritante à souhait…

Étape N°7

«J’adooore ta veste !». Sympa à première vue, mais cette petite phrase est TOUJOURS balancée par le collègue le plus mal sapé de la boîte, celui-la même qui a inspiré les Deschiens, ce qui engendre généralement pour la cible du «compliment» une dépression post-traumatique avec remise en question complète de sa garde-robe.

Étape N°8

«T’as pris ton après-midi ?». Petite Phrase dite bien fort au milieu de l’open space quand pour une fois tu te barres à 17h, et tu remarqueras, toujours faite par ton collègue qui n’a jamais fait une nocturne de sa vie et se cassera de toute façon 30 minutes plus tard… Cette réflexion sert en fait juste à mettre en valeur son assiduité (complètement fake) au boulot. On les aime pas ces Petites Phrases-là.

Étape N°9

«Tu serais pas un peu hypocondriaque toi ?». Petite Phrase de ton collègue en réponse à ta demande de Doliprane pour cause de début de migraine. Toujours faite par celui qui pose des arrêts maladie au moindre panaris au pied ou autre allergie au pollen…

Étape N°10

«Ma poulette», «chéri», etc…. Le petit nom, sorte de Petite Phrase mais en plus court, est censé te faire croire à une proximité affective vraiment sympa avec le collègue qui l’emploie, sauf qu’il s’agit en fait souvent de la pire raclure du bureau, toujours prêt à te poignarder dans le dos dès qu’il en a l’occas’.

Étape N°11

«Elle est canon ta chemise, tu l’as achetée où ? ». Super relou car souvent dit par le collègue canon qui va du coup s’acheter la même ET la foutre au bureau ET avoir plein de compliments sur cette chemise «incroyable» que tu arbores, toi, depuis des semaines dans les couloirs sans que personne à part lui ne se soit retourné sur ton passage… Et le pire, c’est que tu as toutes les chances ensuite que l’on te dise : “ah, c’est marrant, tu as la même chemise que Machin !”…

Étape N°12

«Ça va pas ?». Petite phrase pénible car sans aucun sens. Cette question est censée être gentille mais sous-entend en fait à ton collègue qu’il fait la tronche et, si tel est vraiment le cas, n’a peut-être pas envie d’en parler mais va quand même être obligé de te répondre poliment « si si ça va » : RE-LOU !

Étape N°13

«Bon, je te préviens, je viens te voir pour un truc qui ne va pas te plaire». Mais quelle façon pourrie d’introduire les choses ! Avant même que tu exposes la situation à ton collègue, il est forcement gavé, tout en sachant qu’il n’aura pas le choix de faire ce que tu lui demandes : sadique.

Étape N°14

«Je ne te dérange pas ?». À priori si ton collègue est à son bureau, il y a peu de chances qu’il te réponde : «non pas du tout, j’étais justement en train de glander et je cherchais comment je pourrais bien m’occuper». Cette Petite Phrase est donc énervante parce qu’elle ne sert à rien.

Étape N°15

«Ah bon, t’étais en vacances ?» = t’es pas bronzé pour un sou, t’as l’air crevé comme jamais, bref t’as la même sale gueule que tous tes collègues qui sont restés bosser au bureau ces deux dernières semaines, ET AUSSI : tu n’es vraiment pas une pièce maîtresse de cette entreprise, car quand tu t’absentes, personne ne s’en rend compte.

Étape N°16

«T’es sûr que tu veux poser un RTT vendredi ?». Question posée par ton boss qui a déjà validé le dit RTT il y a bien longtemps, et toi qui t’es déjà organisé ton super weekend de trois jours. Cette Petite Phrase a le don de te mettre dans l’embarras et peut même gâcher ta journée de repos.

Étape N°17

«Ah désolé, il faut qu’il y ait au moins une personne de chaque équipe présente au bureau le 24 décembre» = tu t’es bien fait enfler, tous tes collègues se sont dépêchés de poser leurs congés en se gardant bien de t’en avertir ou de te consulter, et tu vas donc faire partie des 3 pelés à faire présence, sans n’avoir bien sûr absolument rien à foutre, au bureau le jour de Noël…

Étape N°18

«T’as pas 20 centimes ?». Question posée par un collègue devant la machine à café ou le distributeur de bouffe, au moment précis où tu viens de verser toute ta monnaie dans ta main pour payer, ton cher collègue ayant alors bien vu que tu as donc les 20 centimes qu’il te réclame, et qu’il ne te rendra d’ailleurs jamais.

Étape N°19

«C’est pour quand ?». Petite Phrase très dangereuse exclusivement réservée à la gente féminine et posée avec un regard insistant sur le ventre de la collègue ciblée, MAIS à son retour de congé mat’. Toujours plaisant de devoir répondre : «c’était il y a 3 mois».

Étape N°20

«Merci de le faire pour cette après-midi». Nous nous appuierons plus ici sur la partie «merci de» de la petite phrase, qui a cet avantage de toujours faire sentir le collègue en cause comme le larbin de service qui n’a d’autre choix que d’exécuter cet ordre, énoncé comme si ce n’en n’était pas un…

Étape N°21

«T’as encore faim ??», dit au moment où ton collègue se bouffe un carré de chocolat après le déjeuner. Petite Phrase limite dite avec un air de dégoût faisant penser au collègue qu’il n’a aucun respect pour lui-même : pas sympa !

Étape N°22

«Wahou !!!», lâché au moment où ton collègue rentre dans le bureau, sans explication complémentaire qui s’en suive. Il ne sait donc pas du tout sur quoi porte cet étonnement et c’est très  déstabilisant, le champ des possible étant beaucoup trop large, il finira donc par se demander si tu n’es en fait pas en train de te foutre de sa gueule !…

Résultat final

Voici donc un bon florilège de Petites Phrases qui font Plaisir, parfaites pour s’énerver gentiment entre collègues. Je ne peux que te conseiller de les employer avec parcimonie si tu veux continuer à avoir un tant soit peu de vie sociale au bureau.

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.
13 Comments
  • Xavier-Bender Philippe
    novembre 28, 2014

    C’est de mieux en mieux! Et dire que je dois attendre vendredi prochain pour la suite!
    Bises

  • Laurence
    novembre 28, 2014

    Ah Latte sans sucre !!! Merci
    Quel bidonnage !
    Plus besoin de faire du sport moi …

  • Greg
    novembre 28, 2014

    Géniale! J’aurais appris quelques petits astuces pour piquer mes collègues français.

    En lisant, j’ai pensé tout de suite à un super ami au collège en Angleterre, Jamie. Il avais pour habitude quand il rencontrais quelqu’un pour la première fois, de tordre son visage et exprimer un effrayer d’un exagération dramatique. Il suivais par, ‘Je suis vraiment désolé!’ pour terminais sa phrase avec, ‘qu’est ce qu’y est arrivé à ton visage?’.

    J’ai essayé ce blague a plusieurs reprises en étant adulte (ou presque) en France mais avec seule pour résultats les regards haineux ou les silences pas détendants.

    Ce n’est pas strictement liée avec le titre du DIY, au contraire ça me semble être très hors sujet, mais je tenais à vous le dire. Peut-être quelqu’un peut me conseiller comment je pourrais mieux tourner cette blague pour avoir au moins une petite grimace de la personne en face?

    • Greg
      novembre 28, 2014

      Suite à un commentaire blessant de ma femme, j’ai fait un effort de rédaction.

      Géniale! J’aurais appris quelques petits astuces pour piquer mes collègues français.

      En lisant cet article j’ai pensé tout de suite à un super ami au collège en Angleterre, Jamie. Il avait pour habitude, quand il rencontrait quelqu’un pour la première fois de se tordre le visage et de simuler une immense frayeur. En suite il ajoutait, ‘Je suis vraiment désolé!’ et terminait sa phrase avec, ‘qu’est il arrivé à ton visage??’.

      J’ai essayé cette blague à plusieurs reprises en étant adulte (ou presque) en France, mais avec pour seules résultats des regards haineux ou des silences pesants.

      Ce n’est pas strictement liée avec le titre du DIY, mais je tenais à vous le raconter. Peut-être quelqu’un peut me conseiller comment pourais-je mieux tourner cette blague pour au moins suciter un petit rictus de la personne en face?

      Reply

      • Latte sans Sucre
        novembre 29, 2014

        Hello Greg, tout d’abord super de savoir que vous lisez ce blog en couple ! Ton histoire pourrait s’apparenter plus à un sujet tel que « les Petites Têtes qui font Plaisir », qui pourrait être une autre idée d’article d’ailleurs… Peut-être que pour le succès de ta blague soit entier, faut-il se renseigner un peu en amont sur l’humour et l’auto-dérision de la personne visée 😉

  • Myrgold
    novembre 29, 2014

    Pour l’étape 13, il faudrait peut-être rajouter « en toute transparence » (Do It Yourself du 7 novembre), ça passera peut-être mieux 😉
    Et dire que je me suis déjà fait avoir plusieurs fois pour la 17… 24 décembre ou autre journée pourrie pendant laquelle bien sûr rien ne se passe. Sauf que je me mets de la musique fun bien fort et que j’en profite pour faire les tâches qui restent en suspens longtemps, tellement elles ne sont pas importantes/vitales, mais bon faut bien les faire un jour…

    • Latte sans Sucre
      novembre 29, 2014

      Tu as bien raison pour le « en toute transparence » , il ferait mieux passer la pilule pour l’étape 13 ! 😉 Et c’est vrai que les journées ou l’on est quasi seul au bureau sont toujours l’occas’ de faire des choses que l’on ne fait jamais…

  • Julia
    novembre 29, 2014

    13 & 18, je les rencontre trèèèès souvent ahah.

    Très jolie découverte ton blog ! 🙂

  • Mademoisellevi
    novembre 29, 2014

    AH LA LA
    On m’a déjà sorti ces phrases tellement de fois
    Et une fois même, j’ai eu droit à 3 phrases en même temps !!!!!
     » Marrant ton pull, associé a ta veste de Columbo, mais bon, t’es sûre que ça va??? » TA GUEULE, mon pull est très bien, j’adorais regarder Columbo avec mon père et c’est pas parce que j’suis pas maquillée comme une voiture volée que j’vais pas bien, j’suis juste naturelle, et moche oui, mais naturelle. MERCI.

    • Latte sans Sucre
      décembre 1, 2014

      1 Petite Phrase qui fait Plaisir + 1 Petite Phrase qui fait Plaisir + 1 Petite Phrase qui fait Plaisir = 1 Grosse Phrase qui fait Plaisir = INTERDIT = sanction immédiate !!! 😉

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *