Clim au bureau : c’est la guerre !

Bosser en open space ou à plusieurs dans un bureau, nécessite de vivre ensemble plus ou moins au même rythme mais surtout, dans le même environnement.
Parmi les éléments de désaccord pouvant surgir entre toi et tes collègues, on trouve le sujet sensible et épineux de la clim au bureau. Car en effet, on ne sait pour quelle raison mystérieuse, nous ne semblons pas tous être dotés du même thermostat interne et certains se les gèlent constamment pendant que d’autres suent à grosses gouttes à longueur de journée.
Quelle que soit la position dans laquelle tu te trouves, le frileux ou la chaudière, ce Do It Yourself est fait pour toi si tu estimes avoir un ennemi de clim au bureau.

Matériel nécessaire

Pour ce Do It Yourself, il te faut un collègue à l‘extrême inverse de toi niveau ressenti des températures, qui passe donc le plus clair de son temps a régler la clim à l’opposé de ce qui serait bien pour toi. Il devient donc LE collègue à maîtriser, en 4 étapes.

Étape N°1

La première étape, simple, consiste à repérer où est situé le bouton permettant de régler la température de la clim au bureau. S’il est aux vues de tous, il va falloir opérer finement pour ne pas que ton ennemi bureautique se rende compte de tes agissements et vienne remettre la température à sa convenance quelques secondes après qu’il t’ait vu la modifier. Tu trouveras la méthode à appliquer dans ce cas précis dans la prochaine étape.

Étape N°2

La seconde étape est basée sur une règle simple : agir aux heures creuses. À savoir, changer la température tôt le matin avant que tout le monde arrive, ou pendant la pause déj’ lorsque les bureaux son déserts. Cette discrétion te permettra d’agir sournoisement dans le dos de ton ennemi de clim au bureau qui, avec un peu de chance, se rendra compte sur le tard du changement de température ambiante, te laissant un peu de répit à la bonne température.
Mais cela sert aussi à ne pas dévoiler l’emplacement du fameux bouton régulateur à tout l’open space et éviter ainsi des battles de clim à 50 collègues durant lesquelles chacun se lève toutes les 10 minutes pour régler la température à son goût : sans fin.

Étape N°3

Si ton ennemi de clim au bureau a découvert ton petit manège, va sûrement s’en suivre une pression psychologique de sa part pour tenter de te mettre dans son camp et cesser cette gueguerre de température. En troisième étape il te faudra donc savoir y résister !
En effet, chaque fois que ton collègue te demandera soit-disant innocemment : “il fait chaud/froid, non ?”, ne prends surtout pas parti et fais comme si tu n’avais rien remarqué. À la moindre réponse dans son sens il en profiterait pour sous-entendre que toi aussi tu souffres de la température dans la même mesure que lui : “ah ben on est d’accord je vais monter/baisser la clim”, et là, tu serais piégé.

Étape N°4

Si ton collègue revient révolté en mode “tu te rends compte, quelqu’un a mis la clim au max/mimimum ?!”, et que bien sûr c’est toi, ne laisse surtout rien paraître. En effet, dans la mesure du possible, il est préférable que ton ennemi de clim au bureau ne sache pas qu’il se bat contre toi. Tant que tu es non identifié, tu gardes un train d’avance sur lui.

Résultat final

Si ton ennemi de clim au bureau est coriace et va checker le bouton régulateur plusieurs fois par jour, tu es bel et bien engagé dans une battle qui risque de durer. Mais surtout ne lâche rien et continue quotidiennement à appliquer étape par étape ce Do It Yourself ô combien stratégique. Il te permettra d’être à bonne température, au moins quelques minutes par jour…

Et toi, as-tu un ennemi de clim au bureau ?

Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à Latte sans Sucre et sois informé de chaque nouveau post !

2 Comments
  • Mister Freeze
    février 2, 2015

    Le pire reste le collegue qui met la clim à fond et qui finit par bosser avec des plaids sur les jambes et les epaules. Il vous expliquera qu’il a besoin d’air pur!

Balance un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *