• Les petits plaisirs au bureau

    Et si on attaquait cette nouvelle année de façon positive en dressant la liste non exhaustive des petits plaisirs au bureau !
    Car oui, même si tu n’arrives parfois plus à le percevoir, l’open space peut t’offrir pléthore de micro moments agréables qu’il fait bon savourer.

    Dans quel(s) petit(s) plaisir(s) au bureau te reconnais-tu ?

    Le vendredi après-m

    Test : quels sont les petits plaisirs au bureau ?

    Passé 14h, le vendredi, tu rentres dans cette ère magique où l’issue est proche. L’excitation du weekend à venir est nettement palpable et ton sentiment de te trouver aux portes d’un royaume magique s’amplifie au fur et à mesure que les heures défilent.
    C’est fou comme l’espace temps précédant ces deux jours loin du bureau semble rempli de promesses. Savoure donc sans modération, une fois par semaine, ce petit plaisir au bureau.

    Le café du matin

    Test : quels sont les petits plaisirs au bureau ?

    La café du matin fonctionne que tu sois adepte ou non de la boisson énergisante en question. En effet, ce petit plaisir au bureau a la symbolique forte de reculer de quelques minutes supplémentaires le moment fatidique où tu vas irrémédiablement devoir te mettre à bosser.
    Le café du matin c’est donc un peu la version bureautique du bouton snooze de ton réveil. Son but principal est de te procurer un sentiment de liberté pour quelques instants encore, ce qui lui donne cette saveur toute particulière.

    Arriver avant tout le monde au bureau

    Test : quels sont tes petits plaisirs au bureau

    Ce petit plaisir au bureau peut te sembler complètement hors propos et pourtant, si tu n’es pas un habitué de ce genre de pratique, essaye au moins une fois.
    Dans un premier temps, tu te feras surprendre par la fierté ressentie d’être le travailleur le plus au taquet de l’open space entier.
    Ensuite, tu découvriras avec délectation un monde ou l’on peut bosser sans une notification de mail à la seconde, sans collègue relou qui vient te couper dans ton taf en se pointant a ton bureau comme si tu n’attendais que lui, et sans les sonneries exaspérantes de ton téléphone déchaîné.
    Et enfin, tu savoureras le silence. Ce silence si apaisant que seuls les lève-tôt connaissent. Encore mieux que de la méditation.

    Un ragot croustillant

    Test : quels sont tes petits plaisirs au bureau ?

    Oui, on le sait, ce n’est pas bien de ragoter sur le dos de ses collègues.
    Mais quelle promesse exaltante que celle d’un compagnon de bureau te faisant miroiter un potin inédit ! Car soudainement, un vent de soufre et d’excitation souffle sur ta routine bureautique.
    Et en plus, tu vas pouvoir ronger ce petit plaisir au bureau jusqu’a l’os ! Car en effet, si la news en vaut la peine, tu pourras savourer de l’apprendre mais aussi de la relayer en catimini aux collègues qui méritent selon toi à leur tour de recevoir ce « cadeau ».
    Certes il y a plus éthique comme passe-temps bureautique, mais qui a dit que les petits plaisirs au bureau ne pouvaient pas être coupables ?…

    Un nouvel arrivant

    Test : quels sont tes petits plaisirs au bureau ?

    Un nouvel arrivant au bureau, c’est la promesse que tout peut changer. Tu as remarqué comme l’on peut parfois s’emballer pour un nouveau collègue en se disant immédiatement qu’il ou elle a l’air vraiment sympa, et pro et tout, et tout ?…
    Bon, d’accord, parfois on est aussi très forts pour penser l’opposé exact sans laisser aucune chance à ce pauvre nouveau qui se retrouve plongé sans ménagement dans un univers plus qu’hostile.
    Mais quand l’inverse se produit c’est comme l’espoir naïf qui naît le premier jour de chaque nouvelle année. Tu as ce doux sentiment d’être devant une page blanche et que tout peut arriver.
    Éphémère mais plutôt agréable comme petit plaisir au bureau, non ?

    Et toi, quels sont tes petits plaisirs au bureau ?

    Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à Latte sans Sucre pour être averti de chaque nouveau post !

  • Es-tu aimé du service informatique ?

    Le service informatique du bureau est celui vers lequel tu te tournes, paniqué, quand ton ordi plante inopinément.
    Et il faut bien l’avouer, tu te montres rarement sous ton meilleur jour lors de ce genre d’incident.
    Il y a ainsi deux catégories de collègues en cas de plantage d’ordi : ceux qui se font aider par le service informatique, et ceux qui se font envoyer promener.
    Pour découvrir, si tu ne le sais pas déjà, dans quelle catégorie tu te situes, sélectionne le(s) profil(s) dans lesquels tu te reconnais.

    Le charmeur

    Test : es-tu aimé du service informatique du bureau ?

    Malgré l’envie de tout péter qu’a causé le plantage de ton ordi, tu es bien conscient que ton seul salut sera dans ta capacité à te mettre le service informatique dans la poche. Tu débarques donc en personne dans leur bureau pour un meilleur contrôle de la situation.
    Là, tu ne lésines pas sur les sourires mielleux, les exclamations d’admiration sur la complexité de la maintenance informatique d’une entreprise, allant même jusqu’à des propositions ridicules du genre : « si tu répares mon ordi, je te paye un Macdo ».
    Cependant, ne faisons pas de langue de bois : si tu es de sexe féminin et plutôt mignonne, tu mets quand même pas mal de chances de ton côté d’emblée, les services informatiques des entreprises étant encore très largement masculins.

    Le mytho

    Test : es-tu aimé du service informatique du bureau ?

    Tu es bien plus embêté par le fait de ne pouvoir consulter ta page Facebook de la journée plutôt que par l’incapacité de bosser causée par l’incident. Privé de ta glande quotidienne sur les réseaux sociaux, tu vas donc tout miser sur la surenchère des enjeux.
    Ainsi tu appelleras, faussement paniqué, le service informatique, pour prétexter sans scrupule une question de vie ou de mort quant à la réparation de ton ordi.

    L’agressif

    test : es-tu aimé par le service informatique du bureau ?

    Tu donnes le ton direct en rejetant toute ta rage sur ton interlocuteur du service informatique. Tu vas même jusqu’à le rendre personnellement responsable de ton bug d’ordi, prétextant un laisser-aller caractérisé dans la gestion du parc informatique de l’entreprise.
    Bref tu t’énerves injustement sur un sujet que tu ne maîtrises en aucun point.

    Le pas bien malin

    Test : es-tu aimé du service informatique du bureau ?

    Tu n’es pas méchant et l’appel dépité que tu passes au service informatique de bon matin pour signaler que ton ordi ne fonctionne plus attire la sympathie.
    Le moment le plus gênant sera quand ton collègue informaticien te fera gentiment remarquer que la prise de ton ordi est juste débranchée. Une bon gros moment de solitude au bureau comme on les aime.

    Le faux geek

    Test : es-tu aimé du service informatique du bureau ?

    Redouté de tous les services informatiques, le faux geek est celui qui croit apprendre son boulot à chacun de ses collègues dont c’est précisément le métier.
    Il essaiera donc de faire son malin en employant des termes super techniques pour décrire l’incident d’ordi subi et saoulera son sauveur en lui énumérant avec un air assuré les possibles bugs en cause.

    Résultats

    Le mytho, l’agressif et le faux geek sont, il faut bien le dire, des stratégies merdiques. Au lieu d’attirer l’empathie, tu exaspères les seules personnes qui peuvent t’aider.
    Le pas bien malin est bizarrement plutôt aimé des membres du service informatique, touchés par sa naïveté très premier degré en matière d’ordi.
    Le jeu du charmeur est a double tranchant : il devra acter tout en subtilité pour ne pas dévoiler son hypocrisie calculatrice.

    Dans quel profil te reconnais-tu ? As-tu d’autres catégories en tête ?

    Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à Latte sans Sucre pour être alerté à chaque nouveau post !

  • Es-tu pénible à l’imprimante du bureau ?

    Après la machine à café, l’imprimante est sûrement le second spot de retrouvailles le plus populaire du bureau.
    Point de passage obligatoire pour tout habitant d’open space qui se respecte, l’imprimante du bureau peut même révéler les personnalités. Et personne n’est à l’abri :  tu es d’ailleurs toi-même peut-être considéré comme le gros relou du local imprimante.
    Pour le savoir, et rectifier le tir si besoin, fais ce test.

    Dans quel(s) profil(s) te reconnais-tu ?

    Le paresseux

    Test : est-tu pénible à l'imprimante du bureau ?

    Cas classique : tu lances ton impression depuis ton ordi. Une fois à l’imprimante du bureau, à ta grande stupéfaction, aucun document en vue. Après une rapide analyse de la situation, tu vois qu’il est indiqué qu’il faut changer la cartouche d’encre.
    Et là, dans un élan de paresse et d’égoïsme caractérisé, tu préfères attendre que quelqu’un le fasse à ta place, quitte à ne pas avoir ton impression à temps. Ta logique est simple et sans appel : il y aura FORCÉMENT un collègue pour se coltiner la tâche à ta place.

    Le pacha

    Test : es-tu pénible à l'imprimante du bureau

    Toujours dans le thème de la paresse mais le niveau au-dessus, le pacha ne daigne même pas se déplacer jusqu’à l’imprimante du bureau.
    Sachant très bien qu’il lance des impressions sur un sujet ne pouvant incomber qu’à lui-même, ce collègue vicieux table sur le fait que quelqu’un va bien finir par faire le lien et venir lui livrer ses impressions à domicile.
    Lors de la dite livraison, le pacha passera en mode acteur studio et dira, l’air overbooké : « merci, je suis sous l’eau, je n’ai même pas eu le temps d’aller les chercher ».

    Le perso

    Test : es-tu pénible à l'imprimante du bureau ?

    Après le changement de cartouche d’encre, l’autre tare de l’imprimante du bureau est bien sûr le bourrage papier. Incident qui arrive évidemment 90% du temps, lorsque tu es en mega speed, 2 minutes avant la présentation de l’année.
    Mais pour certains chanceux, le bourrage papier survient juste à la fin de la série d’impressions qu’ils ont lancée. Le collègue perso n’hésite alors pas une seul seconde à se barrer discrétos sans demander son reste, laissant au prochain la galère de régler le problème.

    La fouine

    Test : es-tu pénible à l'imprimante du bureau ?

    Au-delà de sa fonction évidente d’impression de documents, l’imprimante du bureau est aussi un lieu de retrouvailles entre collègues. Plus discret que la machine à café, certains habitants d’open space l’affectionnent tout particulièrement.
    Deux sortes de fouines se distinguent alors.
    D’un côté, le collègue qui vient pour organiser des rendez-vous secrets dans le but de ragoter ou parler de sujets sensibles sans se faire repérer.
    De l’autre côté, le collègue qui vient pour gratter l’amitié à ses compagnons de bureau, en les coinçant malgré eux à l’imprimante du bureau. Le zoneur d’open space affectionne bien sûr particulièrement cette dernière technique.

    L’économe

    Test : es-tu pénible à l'imprimante du bureau ?

    Bien connu des open spaces, l’économe est ce collègue qui profite de l’imprimante du bureau pour imprimer toute sa paperasse perso. Sa devise : il n’y a pas de petites économies, autant le faire au bureau.
    On s’en foutrait pas mal s’il ne choisissait pas les heures de pointe pour monopoliser l’imprimante avec ses impressions en 10 exemplaires de papiers d’assurance santé et autres règlements de copropriété.

    Alors, es-tu ce collègue pénible à l’imprimante du bureau ou pas ?

    Tu t’es reconnu dans moins de 3 des profils présentés
    Ça va… Tu restes humain et enfiles parfois le costume du parfait relou de l’imprimante mais es correct la plupart du temps.
    Tu t’es reconnu dans 3 profils ou plus
    Un seul conseil : vigilance. Soit tu te débrouilles pour ne jamais te faire griller et tu peux continuer à être le relou de l’imprimante du bureau en tout impunité. Soit tu fini par te faire démasquer et ta réputation bureautique en prendra un coup. Eh oui, on ne plaisante pas avec l’imprimante du bureau !…

    Tu as aimé cet article ? Abonne-toi à Latte sans Sucre et reçois un mail à chaque nouveau post !