• Rencontre et signature

    Dédicace "Comme un lundi au bureau" mercredi 18 octobre 2017

    Diateino, éditeur du livre Comme un lundi au bureau propose aux lecteurs parisiens de Latte sans Sucre une super occasion de nous rencontrer !

     Pour découvrir ou redécouvrir

    ce livre humoristique illustré dans lequel tu trouveras, entre autres :
    – la typologie de tes collègues de bureau (la reine de l’open space, le zoneur, le stagiaire tyrannique) ;
    – les petites phrases qui font plaisir (T’as l’air crevé, Ah bon t’étais en vacances ?, T’es sûr que tu veux poser une RTT vendredi ?) ;
    – des tests sur ta personnalité bureautique (Quel buveur de café es-tu ?, Quelle pause déj es-tu ?, Quel bruiteur d’open space es-tu ?) ;
    – des travaux pratiques pour le bureau (Comment paraître overbooké, Comment éviter l’enveloppe « pot de départ », Comment refiler un dossier pourri)

     Entrée libre et gratuite

    à la librairie-cave à vin « La Belle Hortense » (31 rue Vieille du Temple) pour se rencontrer et échanger autour d’un bon verre de vin.

     Le mercredi 18 octobre

    de 20 heures à 23 heures.

     Pour toi, tes collègues, tes amis !

    Bref, pour toutes les personnes ayant un jour bossé (ou tenté de bosser…) dans un bureau.
    Toutes les infos sur la page Facebook de Latte sans Sucre

     

  • Le collègue lèche-bottes

    Profil

    Le collègue lèche-bottes en fait des tonnes pour devenir le chouchou de sa hiérarchie.

    Caractéristique

    Le collègue lèche-bottes est BEAUCOUP trop enthousiaste à chacune des idées, même les plus stupides, de ses supérieurs. Il n’a aucun amour propre et se laisse parler comme à une merde s’il le faut. Enfin, le collègue lèche-bottes fait preuve de beaucoup trop de zèle : il prend des notes pendant les séminaires, pose des questions à la fin des réunions soporifiques et applaudit les présentations power point de ses boss.

    Comportement

    Le collègue lèche-bottes prend bien soin de se montrer un peu vulnérable auprès de son N+1 : « Je suis une petite chose fragile mais regroupe toutes mes petites forces pour donner le meilleur de moi-même au bureau ». Ne se sentant ainsi pas menacé, plus de chance que son boss le kiffe et le prenne sous son aile.
    Ça ne lui pose aucun problème de devenir le larbin de service : il va chercher sans rechigner cafés, photocopies, et déjeuners. Corvéable à merci, il n’hésite pas à s’occuper de la réservation du clown pour animer le goûter d’anniv du petit Émile, 7 ans, fils unique de son manager.
    Le collègue lèche-bottes est bon public. En témoignent ses éclats de rire grotesques et tonitruants à chaque vanne moisie de ses boss. Pour montrer qu’il travaille plus que tout le monde, il leur reporte en permanence ce qu’il fait, si possible à haute et forte voix au milieu de l’open space.
    Enfin, le collègue lèche-bottes marche vite et en bombant le torse car il est super occupé, super motivé et qu’il n’est pas là pour rigoler, lui…

    Description

    Le collègue lèche-bottes a cette douteuse tendance à s’habiller comme son N+1 : « Tu es mon mentor dans TOUS les domaines, je t’admire tellement ». Son but ultime : devenir le reflet de son manager afin que ce dernier le considère comme son poulain. Flippant.

    Communication

    Le collègue lèche-bottes complimente et flatte son chef en permanence, comme s’il était amoureux de lui. Il ne le contredit jamais, est d’accord avec toutes ses décisions. De plus, il est le roi de la paraphrase ! Il reformule très sérieusement tout ce que dit son manager afin de montrer qu’il est « tout à fait en ligne avec lui ».

    Rapport aux autres

    Le collègue lèche-bottes ne calcule que les personnes au-dessus de lui hiérarchiquement. Il s’intéresse sans demi-mesure à leur vie perso pour flatter leur ego et les conforter dans l’idée que leur vie est passionnante dans tous les domaines : « Oh oui, s’il te plaît, raconte-moi le spectacle de danse de ta fille de 6ans !!!… » Il est également passé pro dans l’art d’hocher la tête d’un air entendu, en fermant les yeux et en se pinçant les lèvres, l’air de dire « oooh que oui… », dès que ses boss disent quelque chose.

    Habitat

    Le collègue lèche-bottes n’est jamais loin de son supérieur, physiquement ou électroniquement. À chaque message de sa part, c’est comme si  la terre s’arrêtait de tourner et qu’il venait d’être investi d’une mission primordiale dont le but de sauver la planète.

    Il est comment ton collègue lèche-bottes au bureau ?

    Tu as aimé cet article ?

    Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
    Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
    Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.

    Merci à Alex, Pompon, Fred, Riton et PF qui ont contribué à dresser ce portrait 😉