Le trop Chelou, ce collègue bizarre

Pour Halloween, pourquoi n’incarnerais-tu pas le trop Chelou, ce collègue bizarre ?

Définition

Quelle que soit la boîte dans laquelle tu bosses, tu remarqueras qu’il y a toujours une personne indéfinissable, juste « trop Chelou ». Elle n’entre dans aucune case : ni cool, ni coincée, ni branchée, ni geek, ni RIEN !…

Habitat

Le trop Chelou est partout. À chaque fois que tu es dans des lieux de vie commune, tu l’aperçois qui écoute au loin, et tu le croises, de façon quasi systématique, à chacun de tes déplacements dans les couloirs.

Comportement

Impossible de savoir si le trop Chelou est heureux ou non. Ses rares expressions de joie prennent forme par un minuscule rictus, et l’on se demande toujours si cela ne signifie pas plutôt qu’il a mal quelque part.

Communication

Le rapport du trop Chelou aux autres est plus que bizarre : jamais « bonjour », regard dans le vague, démarche robotique, peu enclin à la discussion.

Caractère

On pourrait croire que le trop Chelou est associable mais c’est pourtant toujours le dernier à partir de la soirée annuelle de la boîte. Là encore, impossible de savoir s’il s’amuse ou non, s’il est complètement bourré ou totalement lucide, tellement il arbore continuellement la même expression faciale

Caractéristique

Le trop Chelou fait partie de ces gens que tu côtoies au bureau, en te demandant s’ils existent réellement dans la vraie vie, tellement ils paraissent étrangers au monde qui les entoure.

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.

 

DIY bureautique : En Toute Imposture

Pour Halloween, déguise-toi en ce manager qui s’approprie le travail des autres !

Concept

Travailler « en toute imposture » consiste à récupérer agilement tous les compliments pour un dossier sur lequel tu n’as rien foutu.

Matériel nécessaire

Un projet, que l’on te confie personnellement, et un collaborateur compétent, qui te reporte.

Étape N° 1

Délègue le dit projet, en toute discrétion bien sûr, au collaborateur sélectionné par tes soins, et mets-lui une pression infernale afin qu’il donne son maximum.

Étape N° 2

Le jour de la présentation, explique à ton collaborateur besogneux que, «malheureusement», la réunion a lieu en petit comité et qu’il ne pourra pas y assister. Assure-lui cependant de «bien évidemment », parler en son nom lors de la présentation. Le travailleur, soucieux de valoriser le projet sur lequel il a durement planché, te débriefera à fond afin de te préparer dans les meilleures conditions.

Étape N° 3

Lors de la présentation, oublie purement et simplement de préciser que tu n’en as pas foutu une ramée et parle, par inadvertance bien sûr, uniquement en ton nom.

Important

En sortant de la réunion, n’omets surtout pas de complimenter abondamment ton collègue à l’origine de tout ce travail, afin de flatter son ego, et surtout de lui faire penser qu’il a brillé en société par ton biais. Tu pourras en plus ainsi, lui refiler sans souci le prochain dossier que l’on te confiera.

Résultat final

Tu sais maintenant comment élaborer un parfait déguisement de travailleur besogneux afin de t’attirer une pluie de compliments et accentuer ta visibilité dans l’entreprise, sans avoir à fournir le moindre effort.

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.

 

Comment réagis-tu aux ragots de bureau ?

Qu’est-ce qu’un Ragot de bureau ?

Il s’agit d’une rumeur, d’un on-dit, visant un membre de l’entreprise, et touchant indifféremment autant à sa vie professionnelle que privée. Les Ragots de bureau doivent être par définition sensationnels et délivrer une information exclusive et inédite. Le Ragot a la particularité de jouir, en apparence, d’une mauvaise réputation, bien que nous en soyions en réalité tous accros.

Dans quel(s) profil(s) de Ragoteur de bureau te reconnais-tu ?

L’ actif passif

Tu écoutes les ragots, certes avec délectation, mais ne les répands pas. Tu sais ainsi TRÈS BIEN t’entourer des collègues colporteurs, et te trouver, comme par hasard, toujours au bon endroit au bon moment afin d’être parfaitement informé. Cette écoute passive te suffit amplement à satisfaire ta soif de scoops bureautiques.

Le gaffeur

Tu es incapable de sélectionner correctement les personnes à qui tu colportes un ragot . Tu répands donc toutes les rumeurs sans aucun filtre, quitte a créer de gros malaises… On peut en effet comprendre que Sarah de la compta n’a pas adoré quand tu lui as annoncé de but en blanc qu’elle se tapait Éric du service informatique !…

Le fourbe

Tu prétends détester les ragots, affichant un air de degoût mêlé de mépris à l’égard de tes collègues conversant sur les dernières rumeurs en date. Mais tu les colportes bien sûr activement, l’air de rien, à longueur de journée, prenant bien soin d’afficher l’expression de la personne qui est bien au-dessus de tout ça (mais dis donc, toi, tu n’aurais pas du sang royal par hasard ??).

Le sensationnel

Tu adoooores détenir un scoop exclusif et faire saliver tes collègues, à grands renforts de teasers racoleurs et d’indices foireux, jusqu’à ce qu’ils te supplient à genoux de lâcher le ragot. Ragot que tu ne lâcheras, évidemment, qu’après en avoir rajouté une couche de « non mais franchement, ça ne se fait pas », « ça ne me ressemble pas de répéter ce genre de choses », ou encore « tu promets de le garder pour toi, hein ? ».

Le dark

Tu as une fascination pour les ragots glauques et aime prendre un air concerné, et de circonstance, pour répandre des rumeurs de maladie, séparation ou autre licenciement. Dans ton grand numéro d’acteur studio, tu ajoutes toujours une mine et des paroles « compréhensives » a l’égard du collègue visé : «le pauvre ça doit être très dur pour lui, je compatis énormément», alors que tu viens juste de l’enfoncer un max en dévoilant ses problèmes persos.

Le commentateur

Tu ne te contentes pas de colporter les ragots, mais excelles dans le fait d’y rajouter à chaque fois une petite observation perso, insinuant systématiquement quelque chose de désagréable. Exemple : «il paraît qu’untel a un salaire mirobolant», suivi de : «on se demande bien pourquoi».

Le professionnel

Tu es à l’origine de TOUS les ragots de la boîte sans jamais te faire griller. Ta technique d’investigation : identifier des sources fiables et les faire parler en toute discrétion, pour distiller ensuite l’information, ni vu ni connu, aux pires pipelettes du bureau. Plus que le ragot en lui-même, c’est de savoir que tu es à l’origine de son expansion qui te satisfait davantage.

L’espion

Tu ne tiens jamais tes ragots de première main car tu les obtiens purement et simplement en ayant les oreilles qui traînent. Que ce soit à la machine à café, dans les toilettes ou pendant la pause déj, tu ne manques jamais d’écouter, l’air de rien, chaque conversation pouvant potentiellement te dévoiler un potin croustillant.

Le politique

Ta devise : ragoter utile pour servir tes intérêts au sein de l’entreprise. Tu te concentreras donc sur des infos bien spécifiques, ayant pour but de répandre des rumeurs dévalorisant un collègue qui te fait de l’ombre, pour mieux te mettre en avant. Tu es également assez adepte de l’auto-lancement de rumeur sur ton compte, si cela peut te permettre d’être davantage dans la lumière.

Tu as aimé cet article ?

Et si on se rencontrait ? Toutes les infos sur la dédicace du livre Comme un lundi au bureau le mercredi 18 octobre 2017.
Abonne-toi pour être averti à chaque nouveau post (et reçois un chouette cadeau pour le bureau).
Fonce en libraire découvrir Comme un lundi au bureau, le livre anti-déprime pour affronter avec le sourire la vie de bureau.